Lexique

Luxation d'épaule

La luxation est définie par une perte totale de contact des surfaces articulaires d'une articulation, se produisant lors d'un traumatisme. C'est une des urgences en chirurgie orthopédique, dans le sens où l'intervention doit intervenir rapidement, d'une part pour le risque de compression d'éléments nobles vaisseaux, nerfs, d'autre part pour l'avenir de l'articulation : déformation articulaire, instabilité, arthrose. Elle peut être favorisée par une trop grande élasticité des ligaments, appelée hyperlaxité. Dans le langage courant, la luxation est appelée déboîtement. Lorsque la perte de contact n'est pas totale, on parle de sub-luxation : elle est souvent le fait d'instabilités articulaires chroniques.
Le mécanisme le plus fréquent est une chute à distance du foyer douloureux (luxation de l'épaule par chute sur la main), ou une sollicitation extérieure d'un membre comme une clef de bras. Le membre joue un rôle de levier qui amplifie l'effort sur l'articulation.

Arthrose d'épaule

L’arthrose de l’épaule est longtemps bien tolérée contrairement à celle des articulations portantes (sur lesquelles on marche). L’arthrose de l’épaule se manifeste le plus souvent par des douleurs de l’épaule, un enraidissement progressif (diminution des mobilités) et parfois des craquements à la mobilisation. Il peut s’y associer des blocages articulaires dus à des corps étrangers. Il existe deux types d’arthrose, les omarthroses centrées et les omarthroses excentrées.
Il faut distinguer les arthroses primitives (sans cause retrouvée) et les arthroses secondaires consécutives à une cause connue.

Les muscles de la coiffe

La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons de muscles situé au niveau de l'articulation de l'épaule. Elle a un rôle important dans la stabilisation de l'articulation gléno-humérale, instable par nature.
La coiffe des rotateurs est composée de la convergence des tendons de quatre muscles :

  • un rotateur interne : le muscle sous-scapulaire ou subscapularis ;
  • deux rotateurs externes : le muscle infra-épineux ou infraspinatus ; le muscle petit rond ou teres minor.
  • un abducteur : le muscle supra-épineux ou supraspinatus

Calcification de l'épaule

La calcification des tendons de l'épaule, ou tendinite calcifiante, est une cause fréquente de douleur de l'épaule avant 40 ans. Cette pathologie concerne essentiellement, les femmes entre 25 et 45 ans, et touche souvent les deux épaules. Elle occasionne parfois des douleurs très intenses. Elle n'a aucun rapport avec l'usure du tendon, l'alimentation ou  un éventuel traumatisme.

Capsulite de l'épaule

La capsulite rétractile représente la principale cause de diminution de la mobilité de l'épaule. Elle touche essentiellement la femme aux alentours de 50 ans. Elle s'accompagne de douleurs intenses et souvent nocturnes.

Strapping épaule

Le strapping est une contention souple adhésive et élastique. Le choix de la technique,du type de bandage, pour atteindre sa pleine efficacité nécessite un diagnostic précis et une parfaite connaissance de la physiologie du type et de la gravité de la lésion.Les techniques peuvent être utilisées à titre préventif ou curatif.

Polyarthrite épaule

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme inflammatoire chronique . Il s’agit d’une maladie des os et des articulations = rhumatisme caractérisée par des inflammations = maladie inflammatoire, évoluant sur plusieurs années = maladie chronique.
La polyarthrite de l'épaule fait également partie des maladies dites « auto-immunes », c’est-à-dire qui se caractérisent par un dérèglement du système immunitaire. L’origine de ces maladies est le plus souvent inconnue. Ce phénomène provoque l’inflammation des articulations, responsable de douleurs et de gonflements chroniques qui peuvent être plus ou moins intenses et qui constituent les principaux signes cliniques de la maladie.
Les articulations du coude, de la hanche, du haut de la colonne vertébrale, des genoux et des épaules peuvent également être atteintes. Les autres articulations le sont plus rarement. Les inflammations sont le plus souvent localisées dans les mêmes articulations de part et d’autre du corps: elles sont bilatérales et symétriques.

Algodystrophie de l'épaule

Appelé syndrome "épaule-main" il s'agit d'un ensemble de symptômes atteignant plusieurs articulations du membre supérieur après un traumatisme ou une intervention chirurgicale, sans relation avec l'acte lui-même.
L'algodystrophie se caractérise par l'association de douleur, oedème, raideurs articulaires, modification de température et d'aspect de la peau, des ongles, des poils.

Arthrite de l'épaule

Les arthrites de l'épaule sont des affections inflammatoires, le plus souvent rhumatismales ou microcristallines (goutte, chondrocalcinose), beaucoup plus rarement septiques.

C'est en général l'articulation gléno-humérale qui est atteinte
Une atteinte periarticulaire est fréquente( tendino-bursite)

Il s'agit le plus souvent de formes aiguës, parfois très douloureuses, en particulier si la cause est microcristalline ou septique.
La douleur est le principal symptôme. La présence de fièvre est fréquent.
L'irradiation douloureuse peut se faire vers la face postérieure de l'épaule, la région cervicale, voire même à l'ensemble du membre supérieur, jusqu'à la main.
Il existe une limitation passive et active de l'articulation, qui peut être en rapport avec l'épanchement intra-articulaire. Le diagnostic est confirmé par la ponction articulaire qui permet de connaître rapidement la cause de cette arthrite.

La radiographie standard permet de déceler les anomalies ostéo-articulaires.
Il faut savoir que les clichés sont souvent normaux au début de l'affection.

L'échographie permet d'étudier les structures periarticulaire, et de détecter rapidement le moindre épanchement.

Le conflit sous-acromial

Le conflit sous-acromial de l'épaule est probablement la source de douleur la plus fréquente de l'épaule après 40 ans. Il est en rapport avec le vieillissement des tendons de la coiffe des rotateurs. Ce syndrome correspond au premier stade de l'usure de la coiffe des rotateurs.